Nouveau contrôle technique 2019

Les premières réformes de 2018

Déjà en 2018, le contrôle technique (CT) avait connu de nombreuses réformes.

Dans l’objectif de réduire le nombre de tués sur les routes, la Directive Européenne a décidé d’harmoniser le contrôle technique entre tous les pays membres de l’Union Européenne. Ce qui a eu pour conséquence l’augmentation du nombre de points de contrôle lors du nouveau contrôle technique mais également l’augmentation du nombre de défaillances soumises à des sanctions.

Depuis mai 2018, le nombre de points de vérification au contrôle technique est passé de 123 à 133. Quant à lui, le nombre de défauts, désormais appelés “défaillances”, pouvant nécessiter une contre-visite est passé de 410 à 610. Enfin, le nombre de fonctions contrôlées est passé de 10 à 9.

L’objectif étant encore une fois de faire de la prévention et de rendre les routes européennes plus sécurisées.

L’impact de ces premières transformations 

Point important à retenir lorsque vous amener votre véhicule effectuer son CT, la durée du nouveau contrôle technique a augmenté. Entre le nombre de points de contrôle et le nombre de défaillances qui ont augmenté, le temps d’inspection de la voiture a été impacté. Cela prend plus de temps aux contrôleurs de déterminer le niveau de gravité de la défaillance. (200 de plus par rapport à l’ancien contrôle technique).

Des changements qui ont également eu un impact sur le prix du contrôle technique qui a augmenté de 15% à 20% en moyenne.

 

Le nouveau contrôle technique de 2019, qu’est ce qui a changé ?

Concernant le nouveau contrôle technique de 2019, seuls les véhicules au diesel sont impactés et ceux répondant à la norme Euro 4 ou plus. 

Mis en vigueur le 1er juillet 2019, le but de ce nouveau contrôle technique est de vérifier que le véhicule répond bien aux normes anti pollution en contrôlant les fumées émises par l’échappement des véhicules diesel. Ce nouveau contrôle technique va donc entraîner un durcissement des contrôles notamment sur la vanne EGR qui est l’un des éléments principaux responsable d’émission de particules.

Maintenant que vous savez tout sur les nouveautés du contrôle technique de 2019, Facil’immat vous rappelle de ne pas oublier de faire le votre tous les 2 ans car c’est un des éléments indispensables à la vente de votre véhicule.