La prime à la conversion, qu’est-ce que c’est ?

Nous vous parlions au début de l’année du kit éthanol E85 homologué. Outre sa capacité à vous faire économiser de l’argent, il a l’avantage de faire fonctionner votre véhicule au bioéthanol, un carburant plus écologique.
Si toutefois vous souhaitez vous affranchir de votre véhicule polluant pour le commuter avec un nouveau, plus respectueux de l’envrioronnemet, l’Etat à mis en place diverses primes pour encourager les français en ce sens.

Aussi communément appelée prime à la casse, la prime à la conversion 2019 est une aide gouvernementale octroyée aux personnes décidées à placer leur ancien véhicule à la casse et à le remplacer par un véhicule plus propre de type essence, électrique ou hybride.
Cette dernière peut être cumulée avec le bonus écologique.

Entrée en vigueur le 1er avril 2015, sa mise en place a pour but de remplacer le parc automobile français et ainsi diminuer le nombre de voitures polluantes.

La prime à la conversion 2019, ce qui a changé 

Suite au décret du 17 juillet 2019, la prime à la conversion a vu apparaître de nouvelles modalités au 1er août.

  • Le plafond d’émission pour les véhicules à acquérir est passé de 122 à 117g de CO2/km
    Une prime de 2500 euros peut être allouée pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables à autonomie suffisante.
    Une prime qui peut doubler et atteindre 5 000 euros si le budget de votre ménage est très serré et si vous résidez à plus de 30kms de votre lieu de travail ou si vous parcourez plus de 12 000 km à l’année (avec votre véhicule personnel dans le cadre du travail).
  • Pour les véhicules catégorisés Crit’Air 1, une prime de 1500€ peut être accordée (hormis pour les foyers les plus aisés). Un montant qui peut également doubler et passer à 3 000€ pour les ménages les plus modestes parcourant plus de 12 000km/an dans leur véhicule personnel dans le cadre du travail ou résidant à plus de 30kms de leur lieu de travail.
  • Pour les véhicules catégorisés Crit’Air2 immatriculés après le 1er septembre 2019, là aussi une prime de 1500 euros peut être accordée et majorée à 3 000 euros. Une majoration allouée aux foyers les plus modestes résidant à plus de 30kms de leur lieu de travail ou effectuant 12 000 km à l’année pour le travail.

Autre élément nouveau pour la prime à la conversion, apparu au 1er août : le montant de la prime à la conversion sera déterminé en fonction du revenu fiscal de référence par part. Désormais les modalités d’acquisition de la prime à la casse sont donc différentes pour les revenus fiscaux inférieurs ou égaux à 13 489€/part que pour les revenus supérieurs à cette somme. Il n’est donc plus question de “foyer imposable” ou “foyer non-imposable”.

Vous voulez profiter de la prime à la conversion 2019 et réaliser la carte grise de votre futur véhicule ?
Découvrez où faire votre certificat d’immatriculation avec Facil’Immat